• Vous pouvez désormais prendre rendez-vous avec le Dr. Fossat via Doctolib en cliquant sur le bouton ci-dessous.

  • Télécharger une photo (2mb max.)

    Vous souhaitez être rappelé(e) ?

  • avant_apres_01_pm_1
    avant_apres_02_pa_1_1
    avant_apres_03_pa_1_2
    avant_apres_04_rhino_1_1
    avant_apres_05_rhino_1_2
    avant_apres_06_pm_2_1
    avant_apres_07_pm_2_2
    avant_apres_08_fic_1_1
    avant_apres_09_fic_1_2
    avant_apres_10_rhino_2
    avant_apres_11_pm_2
    avant_apres_12_oto_1
    avant_apres_13_rhino_3
    avant_apres_14_ptose_1_1
    avant_apres_15_ptose_1_2
    avant_apres_16_lcj_1_1
    avant_apres_17_lcj_1_2
    avant_apres_18_rhino_4
    avant_apres_19_ptose_2_1
    avant_apres_20_ptose_2_2
    avant_apres_21_ptose_3_1
    avant_apres_22_ptose_3_2
    avant_apres_23_oto_2

Accueil / Lifting
Lifting

Personne ne peut nier avoir vu, progressivement, s’installer les effets du temps sur son visage.

Sur cette partie du corps, le vieillissement intéresse toutes les structures. La peau perd de sa tonicité, de son élasticité, de son éclat ; certains volumes se creusent, et donnent un air fatigué, d’autres se déplacent et se relâchent, responsables de l’apparition de bajoues et d’une modification de l’ovale du bas du visage ; les muscles gardent, même au repos, un certain degré de tension, et font un regard soucieux ou sévère, une bouche amère…

Tous ces changements vont donc marquer le visage, et le vieillir, naturellement. Des hommes et des femmes consultent pour corriger ces changements. Et contrairement à ce que l’on croit communément, la demande n’est finalement que rarement d’obtenir des années en moins. Nos vies sont de plus en plus actives, de plus en plus longtemps, professionnellement, socialement, intimement. Les patients cherchent surtout à retrouver une adéquation entre leur image et leur élan personnel. L’air irrémédiablement fatigué, soucieux, maussade, que leur confèrent les signes du vieillissement, est en désaccord complet avec leur humeur, leurs envies. Et redonner à leur visage cet éclat qu’ils portent finalement en eux, c’est leur redonner confiance en eux, que ce soit dans leur propre regard ou celui des autres.

La subtilité et également la difficulté du traitement des signes du vieillissement est de savoir repérer tous les éléments responsables, et de prendre en charge chaque élément « à sa juste valeur », afin de préserver l’authenticité et la personnalité du visage, et afin d’éviter absolument les faces caricaturales et stéréotypées trop souvent vues dans la rue ou les médias.

En chirurgie du vieillissement, un bon résultat est un résultat que personne ne voit, si ce n’est le patient lui-même.

La consultation

il s’agit toujours d’une consultation longue. En effet, comme indiqué précédemment, l’analyse minutieuse du visage, au repos mais aussi en mouvement, parfois en s’aidant de photographies de jeunesse, permet de repérer tous les éléments du vieillissement.

Cet examen intéresse donc le front, le positionnement des sourcils, les paupières supérieures et inférieures, l’éventuel creusement de la pommette (appelé vallée des larmes), l’aspect plus ou moins ridé de la joue, le sillon naso-génien, les lèvres, l’existence de plis d’amertume avec les coins de la bouche qui tombent, l’ovale du visage avec parfois de petites bajoues et un affaissement de l’angle mandibulaire, et enfin le cou, parfois détendu avec des « cordes » pendantes sous le menton.

L’écoute est également primordiale, afin de comprendre ce qui gêne le plus le patient et d’adapter les traitements : pourquoi proposer un lifting complet, même si le cou est relâché, si la patiente ne se plaint que de l’air fatigué que lui donnent ses paupières…

Cependant, en ce qui concerne le cou et l’ovale du visage, la chirurgie, et en particulier le Lifting Vertical Profond Antérieur (ou LVPA), reste à mes yeux la meilleure, et souvent la seule solution pour obtenir un résultat harmonieux, naturel et durable.

En effet, dans le tiers inférieur de la face, les procédés d’injections, s’ils permettent de masquer certains plis et d’améliorer très temporairement la ligne d’une mâchoire, ont tendance, par leur effet de volume, à alourdir et élargir le bas du visage.

Les avantages du Lifting Vertical Profond Antérieur

Il agit verticalement. Il s’oppose ainsi au mouvement du vieillissement naturel, permettant au visage de retrouver son harmonie initiale, sans modification par exemple de la forme de la bouche.

Il agit sur une structure profonde, appelée SMAS. La mise en tension est donc appliquée sur cette structure, et la peau, qui n’a pas été décollée, « suit le mouvement ». Contrairement à la peau, le SMAS est solide et non élastique, d’où un effet bien plus durable.

Le décollement de la peau est extrêmement limité. Décoller la peau, c’est la dévasculariser et la dénerver, la priver d’une partie de son oxygène et de nutriments : paradoxalement, les liftings classiques faisaient souffrir la peau, et la faisaient… vieillir ! Limiter le décollement cutané conserve à la peau son aspect naturel, mais a aussi comme conséquence l’absence d’ecchymoses postopératoires : l’éviction sociale est limitée à quelques jours.

 

Déroulement de l'intervention

L’intervention se déroule en général sous anesthésie générale. Elle dure de une heure trente à deux heures.

Elle commence pratiquement toujours par un geste de lipoaspiration du cou, car l’ovale sera bien mieux défini si le redrapage se fait avec un tissu moins épais. Ce geste de lipoaspiration, s’il est pratiqué, entraînera des d’ecchymoses au niveau du cou.

Le lifting est ensuite réalisé. Le Lifting Vertical Profond Antérieur permet des cicatrices plus courtes, en particulier derrière l’oreille, ce qui est intéressant lorsque l’on a les cheveux très courts, ou si l’on désire se coiffer en chignon, par exemple.

Le décollement cutané est limité, ce qui entraîne une diminution quasi complète des effets secondaires des liftings classiques : risque d’hématome postopératoires, peau cartonnée et insensible sur toute la joue, œdème…

Les suites opératoires

Elles sont en général simples.

Un œdème modéré devant l’oreille et au niveau du cou est habituel, et disparait progressivement en une dizaine de jours.

Les cicatrices antérieures seront cachées au début par quelques mèches de cheveux, permettant une reprise très rapide d’une activité sociale normale. Elles évolueront ensuite naturellement, et sont en général particulièrement discrètes, car aucune tension n’a été appliquée à la peau.

La reprise progressive des activités sportives se fera après 6 semaines.

Une consultation de contrôle a lieu à moins d’une semaine, puis un mois plus tard. Le chirurgien gère lui-même les modifications à apporter aux soins, et le patient a en sa possession ses coordonnées directes, avec pour consigne de le contacter au plus vite s’il a le moindre doute quant à l’évolution.

IMPORTANT

Avertissement concernant les images présentes sur ce site.

Le Conseil National de l’Ordre des Médecins a publié le 20 mai 2010 une charte de conformité ordinale applicable aux sites web des médecins. Celle-ci indique :

« La description de la nature des actes et techniques réalisés par le médecin peut donner lieu à l’affichage de fiches d’information qui précéderont, accompagneront ou suivront l’information délivrée par le médecin au cours de la consultation. Elles peuvent être illustrées de schémas. Mais la publication de photos, même rendues anonymes, ou d’une iconographie « avant et après » pourrait entraîner une confusion entre l’obligation d’information et l’obligation de résultats. Le Conseil national considère, en outre, que cette publication peut comporter des dérives de type publicitaire pour un public non averti. De même l’exposé de situation individuelle, sous l’apparence de « cas clinique » est formellement à proscrire. »

Le Docteur Fossat précise que les photographies publiées sur le site ont pour unique but d’illustrer par l’image les informations relatives aux techniques chirurgicales décrites. En complétant cette information, elles permettent au patient de se faire une idée du type de résultat qui peut être obtenu grâce à la chirurgie, ainsi que de l’aspect et de la position des cicatrices. A l’instar des outils de simulation également présents sur le site, ces photographies ne peuvent constituer un engagement à fournir tel ou tel résultat, résultat dépendant toujours de l’anatomie initiale du patient.

Le lien vers la charte du Conseil National de l’Ordre des Médecins : http://www.conseil-national.medecin.fr/sites/default/files/charte_internet_v3_.pdf.